Accueil : contenu

Vous êtes ici : Accueil Fontenay-sous-Bois /  Actualités Vidéos /  A Fontenay /  Actus / Le doc des vélos

flus rss

Le doc des vélos

A Fontenay

 

 

- 2017 - Le doc des vélos

Le Triporteur dessert déjà une dizaine de villes dans la région.

À compter du 13 juin, la société itinérante de réparation de vélos Le Triporteur s’installera deux fois par mois devant la gare de Fontenay-sous-Bois puis, à la rentrée, à Val-de-Fontenay.

 

Un vendredi matin, sur le parvis de la gare de Vincennes. Son vélo sous le bras, Nelly consulte Didier Hosotte, docteur pour petites reines. Après avoir décrit les symptômes et reçu quelques conseils de la part du praticien, Nelly repart en laissant sa bicyclette entre les mains expertes. Pas de panique ! Elle la retrouvera quelques heures plus tard, remise sur roues. C’est la spécificité du Triporteur : on y laisse sa bécane malade le matin (jusqu’à 14h de préférence), en allant travailler par exemple, et on la retrouve le soir en rentrant, guérie. « Il y avait beaucoup à faire, nous dit Nelly. Roues, freins, selle, il fallait tout changer. J’ai découvert ce service en passant devant. J’ai été séduite par sa proximité et sa rapidité d’exécution. »

 

Des freins à desserrer

À partir du 13 juin, les vélos fontenaysiens pourront, à leur tour, s’y faire chouchouter puisque Le Triporteur s’installera, tous les 2e et 4e mardis du mois, de 7h à 20h, à proximité du manège de la gare Fontenay-sous-Bois. Puis, à compter du 5 septembre, il sera également présent à Val-de-Fontenay, près du laboratoire d’analyses, les 1er et 3e mardis du mois aux mêmes horaires. « Notre société itinérante existe depuis maintenant cinq ans, présente Charles Thibault, son directeur. Nous sommes déjà implantés dans de nombreuses villes comme Chelles, Houilles ou encore Sceaux. Nous assurons, sur place, tous types de réparations et d’entretiens sur tous les vélos. Il y a une vraie demande puisque nous tournons à 23 clients en moyenne chaque jour. » L’implantation dans notre ville de cette PME primée à plusieurs reprises (Talent du vélo et trophée de la Mobilité en 2015 notamment) résulte de deux volontés municipales : développer les services à proximité des pôles gare et favoriser les déplacements doux, comme le cyclisme. « Selon des études, la pratique du vélo en ville se heurte à plusieurs freins, d’après Yoann Rispal, conseiller municipal aux Déplacements. La météo, le stationnement, la sécurité du parcours, l’entretien régulier du vélo. Alternative aux grandes enseignes, Le Triporteur vient donc agir sur ce dernier levier, en complément des initiatives associatives comme celle de Fontenay vélo qui propose des ateliers d’autoréparation. »

 

Confort et sécurité

Et, pour slalomer entre les autres obstacles, la municipalité travaille d’arrache-pied comme le souligne Bruno Amadoté, responsable des travaux neufs et circulations : « au premier trimestre de 2017, nous avons ajouté 136 places de stationnement vélo aux 230 qui existaient déjà. L’objectif est, qu’à la fin de l’année, tous les bâtiments publics et tous les lieux générateurs de trafic soient équipés. La généralisation des zones 30 et des doubles-sens cyclables permettent, pour leur part, plus de confort et davantage de sécurité. Un meilleur partage de la rue entre les piétons, vélos et les voitures. » Ne reste plus, maintenant, qu’à trouver un moyen de contrôler la météo. Affaire à suivre… 

 

Sébastien Sass

 

Présentation du Triporteur le 13 juin à 18h30 – Gare RER Fontenay-sous-Bois (près du manège).

Renseignements et tarifs : http://www.letriporteur.org/