Accueil : contenu

Vous êtes ici : Accueil Fontenay-sous-Bois /  Actualités Vidéos /  Actualités /  Evénements / Résultat "en savoir plus"

flus rss

Résultat "en savoir plus"

Prolongement du T1

Mise en service 2019

T1 actus

Le tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay

www.t1bobigny-valdefontenay.fr

 

T1 Actus - numéro 1 - Le T1 se prolonge à l’Est ! - Fichier PDF 2.1 Mo

 

T1 Actus - numéro 2 - Ouverture de l’enquête publique avant l’été, un moment fort pour le T1 - Fichier PDF 1 Mo

 

T1 Actus - numéro 3 - Le T1 Bobigny-Val de Fontenay déclaré d’utilité publique ! - Fichier PDF 1.1 Mo

 

T1 Actus - numéro 4 - Nouvelle étape en 2015 : début des travaux sur les réseaux souterrains - Fichier PDF 850 Ko

 

T1 Actus - numéro 5 - Juin 2016 : zoom sur votre ville - Fichier PDF 4 Mo

 

Carte trajet t1

Le projet vise à prolonger le tramway T1 depuis le terminus actuel de Noisy-le-Sec (93) jusqu’à la gare de Val de Fontenay à Fontenay-sous-Bois (94). Les stations existantes entre Bobigny-Pablo Picasso et Noisy-le-Sec seront réaménagées pour accueillir le nouveau matériel roulant.

 

La ligne complète du tramway T1 d’Asnières – Gennevilliers Les Courtilles jusqu’à Val de Fontenay totalisera 25 km, avec un double terminus à Bobigny - Pablo Picasso pour assurer l’articulation entre les deux arcs.

 

Pour garantir une régularité optimale sur l’ensemble du tramway T1, l’exploitation de la ligne se fera donc en deux arcs :

 

- L’arc Ouest entre Bobigny et Asnières Gennevilliers Les Courtilles,

- L’arc Est entre Bobigny et Val de Fontenay.

 

chriffreLe coût prévisionnel

Le coût du projet est estimé à 458,4 millions d’euros. Outre le réaménagement des espaces publics et les travaux de pose des rails, il comprend également la réalisation du site de maintenance et de remisage, la construction des ouvrages de franchissement de l’A3 et de l’A86, le mobilier urbain et les acquisitions foncières.

 

Les objectifs du prolongement du T1 à Val de Fontenay

Développer les trajets de banlieue à banlieue

Aujourd’hui, près de 75 % des déplacements en Ile-de-France s’effectuent de banlieue à banlieue. La demande de transport en rocade est donc importante. Le tramway favorisera l’attractivité du territoire, par une desserte fine, tout en proposant aux habitants et usagers une liaison vers les modes lourds (RER A, RER E).

Permettre une meilleure liaison entre les quartiers

Le projet de prolongement du T1 relie les centres urbains entre eux, en reconstituant les liaisons entre quartiers, en désenclavant des territoires mal desservis. Il rompt leur isolement par un accès direct et rapide aux transports collectifs et contribuera, en même temps, à l’amélioration de la qualité de vie et au développement social des quartiers.

Améliorer le cadre de vie autour du T1

En accompagnant les politiques publiques des municipalités, l’arrivée du T1 va permettre de réaménager les espaces traversés ou situés à proximité pour améliorer le quotidien des voyageurs et des riverains. Ce projet vise également à prendre en compte les circulations douces en aménageant des itinéraires cyclables continus sur l’ensemble du tracé

PhotosLe projet T1 facilitera la mobilité des franciliens en assurant une connexion avec :

- le RER E à Noisy-le-Sec et Val de Fontenay ;

- le RER A à Val de Fontenay ;

- la ligne 5 du métro à Bobigny Pablo Picasso ;

- dix-huit lignes de bus, dont des lignes Mobilien.

- la ligne 11 prolongée à la station « Place Carnot » à Romainville ;

- le T Zen 3 au niveau du Pont de Bondy;

- la future ligne 15 du Grand Paris Express ;

- la Tangentielle Nord à Noisy-le-Sec ;

- le prolongement de la ligne 1 du métro ;

- le prolongement de la ligne 9 du métro.

Les acteurs du projet

Le Département de la Seine-Saint-Denis est responsable des études et travaux d’aménagement de voirie et des espaces publics le long du tracé du tramway et assure la coordination générale du projet. Il est également co-financeur avec l’État et la Région Ile-de-France.

 

La RATP est, sur l’ensemble du projet, responsable des études et travaux du système de transport, des stations et du site de maintenance et de remisage des rames (SMR).

 

Le Département du Val-de-Marne a délégué la maîtrise d’ouvrage des études au Département de la Seine-Saint-Denis sur la commune de Fontenay-sous-Bois.

 

Dans le cadre du Contrat de Projets 2007-2013, l’Etat et la Région Île-de-France participent financièrement au développement des transports franciliens. Ils co-financent les études du projet de T1 entre Bobigny et Val de Fontenay.

 

Le STIF imagine, organise et finance les transports publics pour tous les Franciliens. En tant qu’autorité organisatrice, le STIF veille au respect du programme, du calendrier et des coûts du projet. Il finance le matériel roulant

Montreuil > Fontenay-sous-Bois

Le quartier des Ruffins

Le quartier des Ruffins ne bénéficie pas aujourd’hui d’un réseau de transport en commun en lien avec les équipements situés à proximité. L’arrivée du tramway est l’occasion d’une mise en valeur du quartier en améliorant l’accès aux groupes scolaires, tout en conservant les activités existantes comme le marché, et de favoriser la réalisation de plusieurs projets d’aménagements le long du tracé.

 

Le tramway poursuit ensuite son chemin en direction de Val de Fontenay en franchissant l’autoroute A 86 via un nouveau pont dédié construit en parallèle de celui existant.

Le terminus à Val de Fontenay

Dans un souci de confort, le terminus du T1 est implanté sur l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny (D 86) de manière à permettre une correspondance piétonne intégralement réaménagée jusqu’à la gare RER A et E de Val de Fontenay.

 

L’aménagement des espaces publics sur la D 86 permettra d’accueillir le tramway et les déplacements doux, tout en favorisant le développement d’opérations d’aménagement connexes.

Plan