Accueil : contenu

Vous êtes ici : Accueil Fontenay-sous-Bois /  Cadre | de vie /  Habitat durable et solidaire / Gestion Urbaine Proximité

flus rss

Gestion Urbaine Proximité

Qu'est ce que la Gestion Urbaine de Proximité à Fontenay-sous-Bois?

Une convention de Gestion Urbaine de Proximité, une dynamique Etat/Ville

La Gestion Urbaine de Proximité est une démarche qui permet de mettre en place une organisation et une coordination entre les acteurs de terrain : services publics, bailleurs sociaux, associations, en vue d’améliorer la qualité de la vie du quartier des Larris.

Ce dispositif intervient après l’opération de renouvellement urbain initié par la municipalité  et financé en partie par l’Agence de Nationale de Renouvellement Urbain, la ville et les bailleurs signataires (Valophis, SEMIDEP et Paris Habitat). Il est officialisé par une convention signée par l’état, la commune et les bailleurs pour une durée de 6 ans (2009/2016), à travers différents objectifs ou engagements portant majoritairement sur « le mieux vivre ensemble » que ce soit sur la pérennisation des investissements ou le lien social.

La Gestion Urbaine de Proximité à Fontenay sous Bois c’est :

Une présence quotidienne du coordinateur sur le quartier des Larris, des réunions régulières avec le tissu associatif du quartier, les amicales de locataires et les bailleurs signataires de la convention de Gestion Urbaine de Proximité (Valophis, SEMIDEP et Paris Habitat).

C’est aussi des temps de travail mensuel avec les services municipaux de façon à améliorer la réactivité sur les dysfonctionnements constatés, mais aussi une participation active aux conseil de quartier, bureau du conseil de quartier et le collectif d’animation mis en place par le conseil de quartier.

- Convention GUP Ouvrir un lien interne dans la meme fenetrefichier pdf - 519 Ko
- Préfecture Opens internal link in current windowfichier pdf - 662 Ko
- Bilan d’activité 2013 Opens internal link in current windowfichier pdf - 5.6 Mo

Quelques exemples de projets concrétisés sur le périmètre

Le rucher des Jardins de la Plaine : ce projet réunit par convention l’association Abeille Machine et le bailleur Valophis, elle permet aux habitants des jardins de la plaine d’être sensibiliser à la faune et la flore, mais aussi d’être acteur dans la préservation d’une espèce en voie de disparition. Ce projet permet aux locataires de s’investir dans le processus de fabrication du miel et de participer aux récoltes annuelles.

 

Désoperculage du miel   Désoperculage du miel

L’implantation de Points d’Apports Volontaires Enterrés : Ce nouveau mode de collecte, ambitieux et proposé par la municipalité aux bailleurs souhaitant co-construire en partenariat ce type de projet. Il n’y a plus de container présent dans l’immeuble, tout est enterré, cela permet de prévenir les éventuels feux de vide-ordures et de containers, il améliore aussi l’hygiène, la propreté urbaine et la pollution visuelle. De plus, il réduit le nombre de collecte par camion et permet aux bailleurs de récupérer les locaux vide-ordures pour les mettre à disposition des associations ou amicales de locataires, ce qui contribue grandement à la création de lien social sur ce quartier.

 

Point d'apport volontaire  Point d'apport volontaire

 

Points d’Apports Volontaire Enterrés aux LARRIS
La ville de Fontenay-sous-Bois, souhaite développer le mode de collecte par PAVE (Points d’Apports Volontaires Enterrés) dans les zones d’habitat collectif.

A la suite d’un travail concerté entre les bailleurs (VALOPHIS HABITAT, PARIS HABITAT) et les services de la ville de Fontenay-sous-Bois, des Points d’Apports Volontaires Enterrés (PAVE) vont être mis en place pour les habitants du Grand Ensemble afin d’améliorer la collecte des déchets ménagers.

Ce projet consiste à remplacer les bacs à déchets présents dans les locaux à VO des bâtiments par un système de conteneurs enterrés. Le choix des emplacements de ces conteneurs a tenu compte du cheminement des résidents, de la volonté de conserver des zones piétonnes sécurisées devant les entrées des immeubles, de la volonté de réduire au maximum les nuisances qu’occasionne la collecte des déchets.

Ce projet a plusieurs objectifs :

•    respecter les engagements politiques de la ville en faveur du développement durable dans les quartiers et de l’installation de PAVE dans le grand ensemble,
•    réduire les nuisances sonores, visuelles et olfactives liées à la gestion des déchets,
•    sécuriser l’immeuble des départs de feux liés au stockage des bacs à déchets à l’intérieur de l’immeuble,
•    fiabiliser les collectes de déchets et améliorer le tri sélectif,
•    réduire la présence des conteneurs mobiles sur le domaine public.

Ce projet, financé à la fois par la Région (146 700€), la Ville (86 300€)et par les bailleurs VALOPHIS HABITAT(54 000€), PARIS HABITAT(38 500€) constitue une dépense d’investissement qui ne sera pas répercutée sur les charges des locataires.

Le chantier d’installation de ces PAVE va démarrer à la rentrée scolaire 2013/2014, il débutera sur les patrimoines de la rue J. MACE (3, 5, 7 et 9) et du 1 rue du P.M.L. KING.

Pour informer les locataires sur ce nouveau dispositif de gestion des déchets, des rencontres publiques seront organisées. D’autres visites sont prévues par le secteur du Tri Sélectif pour sensibiliser les locataires aux PAVES et répondre à leurs éventuels questionnements.

Il est à noter que ce projet fait suite à la réalisation de l’expérience pilote et expérimentale menée en partenariat avec le bailleur VALOPHIS sur son patrimoine du 12/14 rue P. LANGEVIN.

Il y a eu d’autres projets sur lesquels nous reviendrons ultérieurement : Le Murmur des Larris, la Galeru des Larris, le marché paysan, les fêtes de quartier.

Témoignages visuels :

Dysfonctionnements liés au stationnement sauvage :
Stationnement sauvage
Avant...

Stationnement sauvage
Après...

 

Vue du city stade des Henriettes après nettoyage par le service de la Propreté Urbaine :
City stade des Henriettes